Quatre Français sur dix ont déjà repoussé des dépenses de santé

Les soins dentaires et les dépenses d'optique sont les premiers touchés par ces restrictions budgétaires, selon un sondage Ifop commandé par Groupama.

Tous les salariés français bénéficieront bientôt d'une complémentaire santé collective, comme le veut la loi sur la sécurisation de l'emploi, votée en avril dernier. Cette assurance, qui prend en charge une partie ou la totalité des frais non couverts par la Sécurité sociale, est considérée par les ménages comme un pilier de leur arsenal de protection. Selon un sondage Ifop commandé par l'assureur mutualiste Groupama, réalisé auprès de 1001 personnes en mai dernier, les Français ne semblent pas prêts, malgré les difficultés du quotidien, à rogner sur ce budget.

Actualisé avec nouvelles annonces du gouvernement. Internes sur-exploités et sous-payés : après le congrès de l’ANEMPF, nouvelles annonces de Marisol Touraine. 8 avril 2013

Paris, France - REACTUALISATION : Lors du congrès de l'Association nationale des étudiants en médecine de France (ANEMF) le 23 mars à Tours, Marisol Touraine a promis une réforme de l'examen classant national (ECN), lequel devrait faire l'objet d'une informatisation. La ministre de la Santé a par ailleurs confirmé la parution prochaine du décret qui devrait définir le niveau master en médecine. Dans son discours, elle a notamment rappelé que ce décret « a été approuvé à l'unanimité au conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche (CNESER) le mois dernier ». Il rendra obligatoire, dans chaque faculté, la mise en place d'une commission pédagogique et des stages, qui établira les critères d'agrément des stages. Le régime statutaire de l'étudiant en médecine devrait être clarifié. Autre annonce : la rémunération des étudiants en médecine, quel que soit leur terrain de stage, sera centralisée par le CHU pivot de la formation. Ces annonces suivent de très près la remise du rapport de la commission sur les conditions de travail des internes, qui listent 28 mesures à l'intention des étudiants en médecine : repas et chambre pour les internes pendant les heures de garde, rémunération des stages hospitaliers des étudiants de second cycle redoublants, représentation des étudiants en médecine au sein de la Commission médicale d'établissement (CME). La ministre a également rappelé qu'elle faisait de la prise du repos de sécurité une priorité. Sans annoncer de mesures contre les établissements qui ne les respecteraient pas, ce que déplorent nombre de syndicats d'internes. Autre mesure qui devrait être étudiée par la ministre : la mise en place de stages mixtes ambulatoire-hôpital, tels que l'a réclamé l'ANEMF.

28 mesures

telephone secretariat medical